Logo du Web Design Group

Les astuces du validateur

Autres langues : English

La validation de l'adresse URL d'appel

La validation de l'adresse URL d'appel est une commodité qui permet aux auteurs d'utiliser le même code HTML comme lien de validation sur n'importe quelle page :

<A
HREF="http://www.htmlhelp.com/cgi-bin/validate.cgi?url=referer">Validez
moi</A>

Pour inclure en plus la source du document, utilisez le code suivant :

<A
HREF="http://www.htmlhelp.com/cgi-bin/validate.cgi?url=referer&amp;input=yes">Validez
moi</A>

On peut employer aussi bien « referrer » que « referer ».

La validation des documents protégés par un mot de passe

Pour valider les documents protégés par un mot de passe, utilisez une adresse URL de la forme « http://utilisateur:mot_de_passe@www.example.com/machin/truc.html ». (Bien que, techniquement, ce ne soit pas une adresse URL valide, celle-ci est acceptée par le validateur HTML du WDG pour des raisons de commodité).

La validation par FTP

La forme de validation par URL gère les protocoles HTTP, HTTPS et FTP. Pour du FTP anonyme, utilisez une adresse URL de la forme « ftp://ftp.example.com/machin/truc.html ». S'il est besoin d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe, utilisez alors une adresse URL de la forme « ftp://utilisateur:mot_de_passe@ftp.example.com/machin/truc.html ».

L'utilisation d'un DTD XHTML (ou XML) personnalisé

Par défaut, le validateur suppose qu'un DTD personnalisé concerne du HTML ou du SGML. Au cas où le DTD personnalisé concernerait du XHTML ou du XML, alors il sera nécessaire d'inclure l'option « xml » cachée du validateur. Pour une validation par URL, on peut signifier cette option en ajoutant « &xml=yes » à la fin de l'adresse URL d'une première tentative de validation.

Pour les autres méthodes de validation, on doit utiliser sa propre forme de validation locale qui incluera l'option « xml » (typiquement par le biais de <input type="checkbox" name="xml" value="yes">).

L'exclusion du robot en cas d'une validation du site entier

Lorsqu'on sélectionne l'option « Valider le site entier », le validateur respectera le protocole d'exclusion des robots, ce qui permet d'empêcher celui-ci de pénétrer dans certaines parties du site. On peut édicter, dans son fichier « robots.txt », des règles spécifiques au validateur en indiquant « WDG_SiteValidator » comme agent utilisateur (N.d.T. User-agent).